Neuroland-Art

Accueil  Téléchargements     
Bernard Mandeville : The Grumbling Hive

Recensions


  Bernard Mandeville : The Grumbling Hive 1714

    Il est rare que je tombe sur une escroquerie de librairie. La traduction de Ombres et lumières : mémoires de Michael Baxandall. Honteux. Heureusement que je ne suis pas procédurier, j'aurais exigé que l'on me remboursât l'investissement et que l'on me dédommageât les heures passées à déchiffrer ce galimatias. Je travaille actuellement sur l'oeuvre d'un confrère, Bernard Mandeville, et acquiert très naïvement une traduction française de son texte le plus connu, par le truchement d'une centrale d'achats en ligne. L'oeuvre est préfacée et postfacée par le même auteur dont je n'ai jamais eu l'occasion de dire tout le mal que je pensais, François Dagognet. Illisible. Non pas qu'il soit incompréhensible ! Un enfant l'entendrait. Mais la forme... le style ! Une succession de phrases écrites, j'ose l'espérer, à la va-vite - sinon la conclusion diagnostique qui s'impose devient dramatique - dont la concaténation n'a aucune logique, aboutissant à une théorie inconsistante ; dont les énoncés sont truffés d'une pluie de lieux communs tombant dru dès qu'une virgule est lâchée : il suffira au lecteur d'ouvrir les yeux est une trouvaille insérée d'emblée et donnant le ton de la suite.

    En ce qui concerne la traduction, j'en aurais fait volontiers l'économie
, obligé que je fus de revenir à plusieurs reprises au texte original : je ne donnerai que deux exemples : soit deux vers traduits par Daniel Bartoli
   
Fraude, luxe et vanité sont ressort minimal
Pour hausser l'intérêt partant du capital

cette traduction frauduleuse prête si je puis dire à Mandeville ( né en 1670 à Rotterdam,  mort en 1733 dans un faubourg de Londres ) des allusions non tant anachroniques - nous avons tous en tête, foi d'animal, les intérêt et capital de la Fontaine, qu'économiquement discutables :

Fraud, Luxury, and Pride must live
Whilst we the Benefits receive

    Mais surtout, quelle idée de rendre le titre qui en anglais annonce parfaitement du ton du pamphlet, the Grumbling Hive, par une expression plate qui abolit toute idée de mécontentement du peuple des abeilles, la ruche bourdonnante, toponyme maladroitement pléonastique par dessus le marché.

notes de lecture. Benoit Kullmann, Neuroland-Art.
Date de création : 04/07/2010 : 23:56
Dernière modification : 21/04/2012 : 21:49
Catégorie : Recensions
Page lue 4082 fois

up Haut up


Site propulsé par GuppY - © 2004-2007 - Licence Libre CeCILL