Neuroland-Art

Accueil  Téléchargements     
Le jugement de Pâris d'Hendrick van Limborch

hendrickvanlimborchlejugementdeParis.jpg

Hendrik van Limborch (La Haye, 1681-1759) Le jugement de Pâris
Szépművészeti Múzeum
Budapest Photo BK

    Au sujet du  hollandais Hendrik van Limborch, l'on ne sait pas grand-chose. Il fut l'élève de Adriaen van der Werff ( Kralingen 1659-Rotterdam 1722) et acheva en 1728 l'oeuvre de ce dernier Jacob Bénissant les fils de Joseph exposée actuellement à l'Allen Memorial Art Museum, Oberlin College. Le Musée du Louvre expose deux de ses oeuvres, Les plaisirs de l'âge d'or et Le repos de la Sainte Famille ; une Sainte Famille est signalée au Musée Crozatier du Puy-en-Velay ;

    Le Jugement de Pâris est l'un des thèmes mythologiques les plus traités par les peintres. Celui-ci est singulier à plus d'un titre : il comporte un arc-en-ciel, détail rare dont la présence est discutable dans l'un des Jugement de Pâris de Rubens ; il laisse apparaître La Discorde, spectatrice inhabituelle de l'élection de Vénus/Aphrodite, comme pour contrôler les conséquences de l'acte qui sera à l'origine même de la guerre de Troie. Rappelons les faits : comme toujours, il faut remonter très loin dans le temps pour déceler la cause première de la tragédie :

1 - Prométhée ( ou sa mère Thémis ) prédit à la déesse Thétis, dont la beauté est si exceptionnelle que Zeus s'en éprend, qu'elle aurait un fils dont le pouvoir dépasserait celui de son père. Zeus prend peur et décide de la marier à un mortel, Pelée.

2 - Pelée tente d'enlever Thétis ( qui n'est pas trop d'accord avec la décision de Zeus, et l'on pourra apprécier dans le "Drôle de musée" ses tentatives d'attendrissement de l'inflexible roi de l'Olympe, telles que les imagina Ingres ) : Thétis, qui est une divinité marine, peut se métamorphoser : pour échapper à Pelée, elle se transforme en eau, en flammes, en animaux féroces, en serpent, en monstres marins. Comme Protée que nous avons rencontré au début de la Rhétorique du caméléon. Mais elle finit par céder.

3 - Les Noces de Thétis et Pelée sont un évènement olympien majeur, source d'inspiration pour de nombreux peintres mythologiques ; tout le Ghotta des Dieux et des Déesses fut convié, sauf une : Éris, la Discorde, fille de la Nuit, mère de la Douleur et de la Famine.

Cornelsvanhaarlemweddingpeleusthetis.jpg

Cornelis van Haarlem (1562-1638)
The Wedding of Peleus and Thetis, 1593 Frans Halsmuseum, Haarlem

4 - Éris s'invite aux Noces et jette sur la table une pomme sur laquelle est écrit : pour la plus belle. Le fruit est revendiqué par Héra, Athéna, et Aphrodite. Pour mettre un terme à leur dispute, Hermes décide de confier la pomme au berger troyen Pâris, qui désignera la plus belle en lui remettant la pomme de Discorde.

5 - Afin d'influencer Pâris, Héra lui propose un royaume, Athéna la sagesse et la valeur guerrière ; Aphrodite promet de lui accorder la main d'Hélène, alors épouse de Ménélas, et considérée comme la plus belle femme de Grèce.

6 - Pâris choisit Aphrodite, enlève Hélène, provoque la colère de Ménélas et des grecs : c'est le début de la guerre de Troie.

hendrickvanlimborchlejugementdeParis6.jpg

Hendrik van Limborch (La Haye, 1681-1759) Le jugement de Pâris détail Budapest Photo BK

    Lisons notre tableau à la lumière de ces quelques informations : le choix de Pâris est fait, il remet la pomme à Aphrodite ( laquelle est placée par le peintre au centre même du tableau ) qu'un putti couronne ; Athena reconnaissable à son casque s'incline, bonne joueuse. Tandis que Pâris, simple mortel, est assis sur un rocher, les divinités se déplacent sur des nuages supportés par des créatures munies de petites ailes modèle libellule, dont la mode perdure plus d'un siècle, présentes déjà chez Sébastien Bourdon, et retrouvées beaucoup plus tard jusque chez René Houasse. À l'arrière-plan, à la gauche de Pâris, on devine la silhouette d'Hermès, qui porte un chapeau caractéristique. Deux autres putti volètent aux pieds de Pâris, sollicitant vainement son attention, l'un lui présentant probablement le portrait de sa promise.

hendrickvanlimborchlejugementdeParis3.gif

Hendrik van Limborch (La Haye, 1681-1759) Le jugement de Pâris détail Budapest Photo BK

    Mais si Athéna accepte la décision du berger, Hera manifeste une grande amertume, et quitte la scène par la droite tout en se retournant vers le centre du tableau, pleine de ressentiment. Son char l'attend, dont l'attelage est constitué par deux paons. Surtout, elle est consolée par sa servante, Iris, venue tout exprès la soutenir sur son attribut, l'arc-en-ciel.

hendrickvanlimborchlejugementdeParis4.jpg

Hendrik van Limborch (La Haye, 1681-1759) Le jugement de Pâris détail Budapest Photo BK

    Eris, la Discorde, l'oubliée des Noces de Thétis et de Pelée, une torche à la main ne perd pas une miette de la succession implacable des péripéties déclenchées par son geste.


Date de création : 15/06/2008 : 11:10
Dernière modification : 06/10/2008 : 23:04
Catégorie : notre arc-en-ciel quotidien
Page lue 8155 fois

up Haut up


Site propulsé par GuppY - © 2004-2007 - Licence Libre CeCILL