Neuroland-Art

Accueil  Téléchargements     
Paysage avec arc-en-ciel, par Joseph Anton Koch

Kochheroickarlsuhe.jpg

Joseph Anton Koch (1768-1839) 
Paysage avec Arc-en-ciel, 1805 Kunsthaller Karlsruhe.

    Joseph Anton Koch (1768-1839), fils d’un paysan tyrolien, fait son apprentissage à Augsbourg dans un atelier de gravure, se rend à Strasbourg, enthousiasmé par les idées de la révolution française, se sentant très proche des jacobins ; puis voyage à travers l’Oberland de Bernes, jusqu’aux cités italiennes, Florence, Naples, Rome, où il rencontre Asmus Jacob Carstens, un partisan du retour à l’antique, et Thorwaldsen. Il observe des arcs-en-ciel dans le décor des chutes de Schaffhausen dès 1791. Son premier tableau comportant le motif est le Paysage héroïque avec un arc-en-ciel réalisé en 1802. Suivi cependant d’une allusion au symbole de l’alliance, dans Le Sacrifice de Noé (cf p.38) daté de 1805 où il s’inspire de la composition paysagère de Poussin. La même année il écrit de Rome à G.F. von Fischer : « il y a deux ans, j’étais malade d’une fièvre putride, qui ressemblait à la République Française, et faillis en mourir ». Un peu plus loin, il exprime son opinion au sujet des adeptes du Grand Tour : « une procession interminable de drôles d’individus envahit les Alpes – ils se nomment esthètes, ont des lunettes, languissent après la beauté et à tout moment tirent leurs calepins pour noter leurs pertinentes observations ».

    Joseph Anton Koch ne semble pas avoir été effleuré par la question du sublime : l’arc-en-ciel est posé comme pour assurer la protection d’un paysage tranquille, bienveillant, et quelles que soient les convictions religieuses de l’auteur, on ne perçoit rien qui puisse transporter l’âme, ébranler les sens outre mesure, mettre en danger le raisonnement. L’arc est régulier, ses couleurs distinctes, ses contours nets sur un ciel serein. Il n’y a trace ni de pluie récente ni d’averse, encore moins d’orage à venir, et même la fonction de prédiction météorologique du phénomène est évacuée. L’arc-en-ciel est un heureux présage, au sens où il peut annoncer prospérité ou bonheur conjugal aux paysans qui traversent le tableau.

Date de création : 09/07/2008 : 07:04
Dernière modification : 09/07/2008 : 08:05
Catégorie : notre arc-en-ciel quotidien
Page lue 4306 fois

up Haut up


Site propulsé par GuppY - © 2004-2007 - Licence Libre CeCILL