Neuroland-Art

Accueil  Téléchargements     
Le genou de Lazare

lazareetommericheutrecht.jpg

Dans l'évangile selon Saint Luc, est relatée la parabole du pauvre Lazare et de l'homme riche, illustrée par  Hendrick ter Brugghen en 1625 :

19   Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie.
20   Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d'ulcères,
21   et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères.
22   Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d'Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli.
23   Dans le séjour des morts, il leva les yeux; et, tandis qu'il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein.
24   Il s'écria: Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et me rafraîchisse la langue; car je souffre cruellement dans cette flamme.
25   Abraham répondit: Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres.
26   D'ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire.
27   Le riche dit: Je te prie donc, père Abraham, d'envoyer Lazare dans la maison de mon père; car j'ai cinq frères.
28   C'est pour qu'il leur atteste ces choses, afin qu'ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments.
29   Abraham répondit: Ils ont Moïse et les prophètes; qu'ils les écoutent.
30   Et il dit: Non, père Abraham, mais si quelqu'un des morts va vers eux, ils se repentiront.
31   Et Abraham lui dit: S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu'un des morts ressusciterait.


    Hendrick ter Brugghen (1588-1629) est l'un de caravagistes d'Utrecht : il apprend le métier auprès d'Abraham Blomaert ; à son retour de Rome où il passe une dizaine d' années, entre 1604 et 1614  ( peut-être a-t-il rencontré Le Caravage lui-même ; et Orazio Gentileschi, ; et plus probablement  Guido Reni, Annibale Carrachi ) il s'associe avec Dick van Baburen, qui a peint l'Entremetteuse rencontrée ailleurs sur ce site et surtout, tableau dans le tableau chez Vermeer et par deux fois.  Utrecht est alors une ville à majorité catholique au sein de provinces-unies calvinistes. Ter Brugghen traite les sujets imposés : religieux, bibliques ( Esaü vendant son droit d'ainesse, Jacob faisant des reproches à Laban ) ou tirés du nouveau testament ou inspirés par les vies de Saint (Saint Sébastien soigné par Irène,  l'appel de Saint Matthieu dont il existe deux versions : l'une exposée au musée central d'Utrecht, l'autre au musée André Malraux du Havre ) ; mais aussi des musiciens ( joueurs de flute, de luth, de cornemuse ...) ; ou encore des portraits de philosophes ( le couple Héraclite/Démocrite bien connu des habitués de Neuroland ).

    Mais ce qui nous interesse ici est d'ordre rhumatologique : le genou droit de Lazare nous a paru mal en point :

lazaregenoux.jpg

La goutte est une maladie de riche. Je pencherais pour une banale gonarthrose.

On trouve au musée des Beaux-Arts de Bordeaux la copie de ce tableau dont l'original est exposé au Centraal Museum d'Utrecht :

lazarehommericheBordeaux.jpg

La situation a empiré.

Quelques oeuvres de Ter Brugghen :

HendrikterBrugghenDeRoepingvanSintMattheus.jpg

L'appel de Saint Matthieu 1629
Huile sur toile 153 cm x 195 cm  Musée des Beaux-Arts, Le Havre

Terbrugghensebastienirene.jpg

Saint Sébastien soigné par Sainte Irène



HendrikterBrugghenHeraclitus.jpg      HendrikterBrugghendemocrite.jpg

Héraclite                                                     Démocrite






Date de création : 15/07/2008 : 09:05
Dernière modification : 15/07/2008 : 19:46
Catégorie : Drôle de Musée
Page lue 5242 fois

up Haut up


Site propulsé par GuppY - © 2004-2007 - Licence Libre CeCILL