Neuroland-Art

Accueil  Téléchargements     
Marie-Louise de Gonzague, par Justus van Egmont

    Certains parmi nos visiteurs souffraient peut-être de manquer d'information sur les sources iconographiques du dessinateur Sempé - l'illustrateur du célèbre petit Nicolas, entre autres. Nous sommes en mesure de produire l'origine probable de l'archétype de ses personnages féminins, qui n'était autre que la future reine de Pologne, Marie-Louise de Gonzague.

    egmontjustusvanmarielouisedegonzague.jpg

Justus van Egmont Marie-Louise de Gonzague, future reine de Pologne

    Que tente de saisir mademoiselle de Gonzague, l'auteur du tableau n'a pas voulu nous accabler d'indices superflus. La réponse est probablement, rien. Réponse qui conviendra également à ce qu'exprime son regard. Le polygone de sustentation est étrange ( mais la demoiselle est sans doute fort âgée ), le buste encore plus, et l'on comprend enfin pourquoi l'on dit de certaines qu'elles ont un gros cou. On plaint le joaillier chargé de la délicate mission de trouver sur le marché assez de perles pour composer un collier qui n'étrangle pas la future souveraine. Et si l'on était chez Molière on aurait écrit : cachez ces très petits, minuscules et difformes seins que nous aurions préféré ne pas voir.

egmontgonzaguemarielouisedetail.jpg

Justus van Egmont Marie-Louise de Gonzague, future reine de Pologne

    Les amateurs d'histoire diagnostique auront compris que le pauvre roi de Pologne Ladislas IV Vasa était certainement très myope. Et les plus érudits, que cette infirmité était probablement familiale, puisqu'après avoir enterré son premier mari, qu'elle avait épousé en 1646, elle se remaria avec son frère Jean II Casimir Vasa en 1649.


Date de création : 03/12/2008 : 15:13
Dernière modification : 03/12/2008 : 15:36
Catégorie : Drôle de Musée
Page lue 4076 fois

up Haut up


Site propulsé par GuppY - © 2004-2007 - Licence Libre CeCILL