Neuroland-Art

Accueil  Téléchargements     
Démence et créativité I, Benoit Kullmann

Démence et créativité I

Benoit Kullmann

dc170409001009.jpg

    Monsieur V.G., est âgé de 79 ans, son épouse me l’amène régulièrement tous les six mois depuis 2003 ; son niveau culturel supérieur ne l’a pas protégé d’une absence congénitale du pavillon de l’oreille, d’un infarctus du myocarde, d’une fibrillation et d’un flutter auriculaire, d’une hypercholestérolémie essentielle. Son traitement associait lorsque je l’ai vu pour la première fois  Cordarone, Elisor, Kardegic, Lexomil, Stilnox, Piracetam, Agreal, Vastarel.

dc170409002006.jpg

    En 1990 il consulte pour un rubor, des paresthésies faciales non systématisées et des sensations vertigineuses, sans triade de Ménard ( Céphalées, Sueurs, Palpitations ).

    1992 : dépression, scanner surrénalien
   
    2002 : troubles mnésiques
   
    Février 2003 : bilan normal MMS 30/30

    2003 : Cs neurologique : rubor et manque du mot, difficultés de concentration, tête vide
    dérivés méthoxylés 15159 nm ( N 600-1300) :
    bilan en service d’endocrinologie : rien

dc170409003007.jpg

            pas de phéochromocytome
            pas de cancer médullaire de la thyroïde
            pas de tumeur carcinoïde
            pas d’andropause
            sérotoninémie normale ; prolactinémie modérément élevée
            stéatose hépatique sans anomalie biologique particulière

dc170409004005.jpg


   Octobre 2003 : hésitations, circonlocutions, manque du mot modéré, plus marqué pour les noms propres ; compréhension, organisation du récit, dénomination, épreuves de fluence catégorielle et formelle normales ;

dc170409005005.jpg

    BEC 96 : 89/96 ; apprentissage de séries de mots : 7/12 ; attention subnormale, ralentissement avec la complexification des épreuves ; auto-dévaluation, anxiété

dc170409006005.jpg

    Mai 2005 : bilan psychométrique : manque du mot, difficultés de concentration, tête vide, perte du fil de la pensée, , utilisation d’un agenda, impression d’aggravation constante. Discours cohérent, mais lent avec hésitations orientation, séries automatiques, associations, définitions, classification, sériation normales proverbes : explication confuse sur un sur trois.

dc170409007005.jpg

DVL 38, BEC 96 normales pas d’apraxie constructive MMS 25/30 : pas de rétention des trois mots, date du jour erronée, une erreur de calcul attention divisée déficiente

dc170409008002.jpg

dc170409009001.jpg

dc170409010001.jpg


multiples petits foyers de souffrance parenchymateuse d’allure vasculaire chronique non lacunaire atrophie cortico-sous-corticale

dc170409011001.jpg

dc170409012004.jpg

dc170409013007.jpg

dc170409014008.jpg


    DVL 38 : test de dénomination de verbes lexicaux, permettant d'évaluer la fluence verbale

    BEC 96 : test de Signoret

    Février 2006 bilan psychométrique : manque du mot, discours flou, ralentissement idéatoire, difficultés de concentration, tête vide, perte du fil de la pensée, ruptures attentionnelles, aggravation constante, conduite automobile, utilisation du téléphone, préparation du pilulier, aidé par son épouse pour les affaires financières. Golberg : anxiété 9/9, dépression 5/9 MMS 23/30 : date 5/5 lieu 3/5 RD 0/3 calcul 3/5  Grober et Buschke 26/48, 6 intrusions, RL 10/48, RI 16/48, RD 14/16 empan mnésique 7, inversé 5 fluence verbale phonémique 10 catégorielle 14 figure de Rey 36/36 TMT A 32 s, TMT B 124 s, code 10/19 BREF 13/18 évocation lexicale 1/3 séquences motrices 1/3 Go-no-go 2/3 horloge 6/7

dc170409015001.jpg

dc170409016001.jpg



dc170409017004.jpg

    Mars 2007 bilan psychométrique : manque du mot, discours flou, ralentissement idéatoire, difficultés de concentration, tête vide, perte du fil de la pensée, ruptures attentionnelles, aggravation constante, conduite automobile, utilisation du téléphone, aidé par son épouse pour les médicaments et les affaires financières Golberg : anxiété 9/9, dépression 5/9 MMS 21/30 : date 3/5 lieu 3/5 RD 0/3 calcul 3/5  Grober et Buschke 10/48,  empan mnésique 6, inversé 4 fluence verbale phonémique 13 catégorielle 8 figure de Rey 34/36 BREF 13/18 similitudes 2/3 évocation lexicale 1/3 séquences motrices 1/3 Go-no-go 3/3 horloge 6/7

dc170409018007.jpg

dc170409019008.jpg

BREF 13/18 similitudes 2/3 évocation lexicale 0/3 séquences motrices 0/3 consigne conflictuelle 0/3 Go-no-go 3/3 horloge 2/7

    Août 2008 : bilan psychométrique : manque du mot, discours flou, ralentissement idéatoire, troubles des fonctions exécutives, difficultés de l’attention, de la concentration, tête vide, perte du fil de la pensée, aggravation constante, ; utilisation du téléphone, fait des courses à l’aide d’une liste, aidé par son épouse pour les médicaments et les affaires financières, arrêt de la conduite automobile Golberg : anxiété 5/9, dépression 4/9 MMS 11/30 : date 0/5 lieu 2/5 RD 0/3 calcul 1/5  5 mots de Dubois 1/10,  empan mnésique 5, inversé 2 fluence verbale phonémique 4 catégorielle 5 figure de Rey 35/36

dc170409020004.jpg

dc170409021007.jpg

dc170409022008.jpg

dc170409023001.jpg
 
dc170409025001.jpg

dc170409026001.jpg

dc170409027001.jpg


dc170409028001.jpg

dc170409028001.jpg

dc170409029001.jpg

dc170409030001.jpg

dc170409031001.jpg

dc170409032001.jpg

dc170409033001.jpg
   2008 : révélation : le patient boit, pas à rouler sous la table, mais certainement de manière excessive ; l’interruption de cette intoxication fait disparaître le rubor et les troubles de l’équilibre ;  et de manière très paradoxale la dépression et l’anxiété. la stéatose hépatique aurait pu nous orienter mais rien dans le bilan biologique n’a attiré l’attention.

dc170409034001.jpg

dc170409034002.jpg

dc170409034003.jpg

    Test de l’horloge 2008 : altération majeure ; commentaires ; dessin sur demande d’un visage, d’une fleur, car je viens d’apprendre qu’il prend des cours de dessins et de peinture et est grand amateur des impressionnistes.

dc170409036001.jpg

dc170409037001.jpg
   
    Son épouse m’apporte aimablement des photographies de ses oeuvres, à ma demande, qu’elle m’autorise à présenter.

dc170409038001.jpg


dc170409039001.jpg


Ces tableaux, faits à l’huile, sont signés par l’abréviation du prénom de notre patient. Si je vous les montre, c’est qu’après l’effondrement des performances du patient en six ans, un MMS qui passe de 30 à 11, un test de l’horloge calamiteux, que ce patient soit capable de faire un tel tableau - j’insiste sur le second, fait il y a quelques semaines, m’a sidéré.

dc170409040001.jpg
dc170409041001.jpg

    Ce dont il ne s’agit pas mais dont il faut quand même parler : les déments ( et les fous ) producteurs d’oeuvres d’arts : l’art brut.

dc170409042003.jpg

    On doit au peintre Jean Dubuffet d'avoir initié une réflexion sur la singularité de ces productions artistiques, ni art naïf, ni art académique, et la fondation du Musée de l'art brut à Lausanne.

dc170409043001.jpg

dc170409044001.jpg

dc170409045001.jpg

dc170409046003.jpg



Ce dont il s’agit : En quoi la démence affecte-t-elle la créativité ?

dc170409047001.jpg

Première réponse : la création est altérée dans la maladie d’Alzheimer

peintre hollandais

dc170409048005.jpg


Willem de Kooning

dc170409049005.jpg

dc170409050005.jpg

dc170409051007.jpg

1989-1990 :  série de peintures inachevées selon la critique
troubles mnésiques croissants
projections de croquis par ses assistants
diagnostic de maladie d’Alzheimer 1989
mise sous tutelle
Décès de De Kooning en 1997

la création est altérée dans la démence à corps de Lewy

dc170409052001.jpg

dc170409053001.jpg

dc170409054001.jpg

dc170409054002.jpg


dc170409055001.jpg

dc170409056003.jpg

dc170409057001.jpg
 

Date de création : 19/04/2009 : 14:57
Dernière modification : 30/12/2010 : 21:14
Catégorie : Conférences Neuropsy
Page lue 12166 fois

up Haut up


Site propulsé par GuppY - © 2004-2007 - Licence Libre CeCILL