Neuroland-Art

Accueil  Téléchargements     
Panique au Ruth's Chris Steak House

 Le coup de fourchette de Jean Piffre, le glouton insatiable

Cette semaine : Panique au
Ruth's Chris Steak House

727 Pine street, Seattle

Un nouvel argument vient conforter nos positions philosophiques  culinaires, non pas tant les sandwiches végétariens du congrès, innommables selon la nomenclature de  Samuel Beckett, que le pataquès survenu "comme par hasard" dans le restaurant ultime où notre estomac remonta depuis nos talons illuminés d'ampoules pour reprendre sa situation anatomique orthodoxe selon Grey et Rouvière.

Le drame allait se jouer pour notre dernière soirée chez Ruth Restel, avec un respect de l'unité de lieu, d'action et de temps digne de la tragédie classique

ruthsChrislogo2.jpg

Imaginez une horde de serveurs plus distingués les uns que les autres - on les eût crus sortis de Yale ou de Princeton et leurs manières nous faisaient presque passer pour des rustres - retenant par coeur la cuisson souhaitée par une quarantaine de neurologues dont la voracité hétérogène aboutit à une répartition dépourvue de logique des amateurs de rare, de super-rare et de medium.

DSC_0228.jpg

sans méfiance, nous assistâmes à l'arrivée triomphale d'une série de pavés qui motivèrent l'émigration massive d'une quantité de CRS de la Sorbonne en l'an 1968, tant ils étaient tendres.

DSC_0233.jpg

Notre serveur derrière sa distinction naturelle laissait deviner sous la tension de la chemise ses origines profondes : gladiateur, ou compagnie de gardes mobiles, les avis étaient partagés.

DSC_0234.jpg

Certains crurent déceler une lueur de crainte dans le regard que jetait à ses proies ce gaillard pourtant solide ; la prudence avec laquelle il maniait son plateau témoignait d'une expérience qui avait dû être cruelle
; un superviseur habitué aux tâches les plus rudes s'assurait que la bête était bien morte

DSC_0236.jpg
 
tout semblait tranquille, dans un silence quasi-religieux on disposa les pièces du boeuf

DSC_0237.jpg

Je crus un moment que le jeu consistait à recomposer le tout de la bête en réassemblant ses parties

DSC_0229.jpg

mais on nous présentait bientôt avec solennité les proches victimes de notre omnivoracité

DSC_0231.jpg

le spectacle de ces pauvres pommes de terre écrasées n'était pas le moins éprouvant

DSC_0239.jpg

Il y a quelque chose qui cloche, remarqua le sagace B.A. en se préparant à ôter sa laine

DSC_0230.jpg

Stop ! traduit notre chef de meute qui entends la langue de Schakespeare et lit dans les pensées de B.A.

DSC_0235.jpg

Alors que nous étions quasi tous servis retentit un sonore et impératif : don't touch to your plates qui nous figea tels une collection d'oeufs en gelée. Le chef d'orchestre de cette chorégraphie grandiose s'étant aperçu d'une plantade monstrueuse de la part de son subordonné fut prit d'une sorte de cataplexie pendant laquelle il réalisa - quel acteur - que le plan de table avait subit une permutation mystérieuse.

untoutpetitsteak.jpg

En attendant le résultat de savants calculs mathématiques qui allaient rétablir l'ordre H.G en profita pour raconter l'histoire d'un tout petit steak que l'on avait égaré

troisseteakshaches.jpg

en fait ils étaient trois et  s'étaient cachés nous révéla H.G. ; tout le monde feignit poliment de croire qu'il découvrait cette blague éculée

souvenirdesmashed.jpg

S'ensuivit un ballet de bras zélés ôtant ici une pièce de boeuf fumante et rissolante, posant là une barquette de smashed potatoes évoquant les surprises-parties de mon adolescence lointaine.

DSC_0229.jpg

vous voyez la différence entre rare et super rare ?

alonzofourchette.jpg

elle crève les yeux ! s'écria B.A. l'amateur de steak Michelin, dit encore le peuneu à la provençale.

DSC_0238.jpg

C'est pour moi tout çà ! ne put se retenir d'énoncer notre chef de meute

DSC_0242.jpg

tandis que B.A était tout à son bonheur d'avoir récupéré la semelle de sa dernière paire de chaussures de randonnée



question activation hippocampique, on avait le choix :

giantshoie.jpg

soit la soeur jumelle de la semelle que B.A. avait donnée au musée improvisé de la plus grande chaussure des U.S.A.

alonzorondeur.jpg

soit une réminiscence toute en rondeur responsable d'une turgescence phocéenne et irrépressible

dee.jpg

Je ne pus me retenir d'interroger les yeux dans les yeux le Diaghilev de cette spectaculaire mascarade -


yeuxdansloeil.jpg

mais il ne cilla pas et me tendit silencieusement sa carte de visite, qui lorsqu'on l'éclaire d'une certaine façon dont il me confia le secret, fait apparaître sous son nom l'expression server extraordinaire.

cartevisiterecto.jpg

tandis qu'au verso une sentence plus mystérieuse encore nous plonge dans la perplexité plus sûrement qu'un propos de jésuite

cartevisiteverso.jpg


 



Date de création : 03/05/2009 : 12:23
Dernière modification : 20/04/2013 : 04:50
Catégorie : Le coup de fourchette de Jean Piffre
Page lue 4375 fois

up Haut up


Site propulsé par GuppY - © 2004-2007 - Licence Libre CeCILL