Neuroland-Art

Accueil  Téléchargements     
Alice au pays des cartes vermeilles

La Rubrique néo-natalogique de Klou de Montsercueil


Alice au pays des cartes vermeilles


    Un mot sur la sainte patronne des Alice dans la tradition des Gentils : Alice, c'est Adélaïde de Bourgogne (Urba c.931- Seltz 999), à la fois reine d’Italie et reine d’Allemagne. Un vrai début de midrasch, comme dirait grand-papa. Fille de Rodolphe II de Bourgogne et de Berthe de Souabe, elle est mariée très jeune au roi d'Italie Lothaire, lequel meurt empoisonné en 950 par Bérenger II, marquis d'Ivrée. Lequel ayant pris le pouvoir est déposé à son tour par le roi des Germains, Othon Ier, fondateur de ce qui deviendra le Saint Empire romain germanique. Alice-Adelaïde se remarie avec Othon Ier, et lorsqu'il lève son hanap, Alice ne peut réprimer le vers devenu célèbre, Othon suspend ton bol ... la voilà couronnée première impératrice du Saint Empire romain germanique ( de là l'expression : promotion hanapée ). À la mort d'Othon, elle exerce la régence cinq ans, pendant l’enfance de son fils Othon II. Puis, après la mort de ce dernier, pendant la minorité de son petit-fils Othon III. Les trois dernières années de sa vie seront consacrées à diverses oeuvres caritatives et au soutien des moines de Cluny, fondant divers monastères dont celui de Seltz, près de Strasbourg, où elle mourut, l'histoire ne précisant pas si Alice joua un rôle dans l'invention de l'eau.

deuxalice.jpg

    Non moins édifiante mais si triste que l'on se contentera ici de la mentionner est l'histoire des deux Alice sans laquelle l'hôpital d'Uccle n'aurait pas été construit.



Date de création : 17/05/2009 : 13:10
Dernière modification : 28/10/2009 : 20:10
Catégorie : La Rubrique néo-natalogique de Klou de Montsercueil
Page lue 4085 fois

up Haut up


Site propulsé par GuppY - © 2004-2007 - Licence Libre CeCILL