Arcs-en-ciel


Cliquer pour agrandir

Colonne Héraclite
heraclitemoreelsepetit.jpg
Articles

Fermer Paul Richer, parrain virtuel de Neuroland-Art

Fermer Rhétorique du caméléon

Fermer Chroniques de l'arc-en-ciel

Fermer Chroniques de l'arc-en-ciel : V-Junon et Argus

Fermer Chroniques de l'arc-en-ciel : VI-la femme à la balance

Fermer Chroniques de l'arc-en-ciel -VIII De Newton à Goethe

Fermer Chroniques de l'arc-en-ciel : X-Synesthésies

Fermer Conférences

Fermer Conférences Neuropsy

Fermer Conférences de Montréal

Fermer Recensions

Fermer Projet MNM

Fermer Histoire de l'albinisme

Fermer Le touit de Schubert

Fermer Les pyrosis d'Emilio Campari

Fermer Le petit Carton Rouge de Pavu Paprika

Fermer Le coup de fourchette de Jean Piffre

Fermer La page musicale de Jean-Luc Delut

Fermer Le Neurone cinéphile de Saïd Bensakel

Fermer Méchant Léon, pilier du Furibar

Fermer Lydia Procusto

Fermer Les aphtères de Vrémon Penau

Fermer Le rayon des invendus

Fermer Jouvence

Fermer Le cerveau des philosophes

Fermer La Rubrique néo-natalogique de Klou de Montsercueil

Fermer Souvenirs d'un disque mou

Fermer Cent ans de Sinistrose

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Calendrier
Demandez le programme !
14/05/08 Conférence Benoit Kullmann : actualités Parkinson 2008 Café des Arts place Yves Klein Nice 06000

29/05/08 Conférence Jean-Luc Delut : la musique du XIXème siècle : Beethoven 4Bd de Cimiez le Majestic NICE 06000

30/05/08 Conférence Pierre Lemarquis : Musique et Alzheimer Hôpital de Cimiez Nice 06000

14/06/08 Conférence Benoit Kullmann : Paramnésie reduplicative ( Magritte et la neurologie)

15/09/08
Conférences Benoit Kullmann : le concept de maladie neurodégénérative ; la paralysie supranucléaire progressive, naissance et démembrement ;  le neurologue, entre dégénérescence cortico-basale et syndrôme cortico-basal : IUGM, Montréal 9H-12h

17/09/08 Conférence Pierre Lemarquis : la cognition motrice à travers l'exemple de Glenn Gould Centre des Sciences de Montreal

22/09/08 Conférences Benoit Kullmann : les démences fronto-temporales ; la chorée de Huntington IUGM, Montréal 9H-12h

23/09/08 Conférences Benoit Kullmann : la démence à corps de Lewy ; les atrophies multi-systémiques ; le neurologue et l'hystérie  IUGM, Montréal 9H-12h

2/10/08 Conférence Benoit Kullmann : la neurologie au féminin

21/10/08 Conférence Jean-Luc Delut : la musique du XIXème siècle : Schubert

25/10/08 Conférence Pierre Lemarquis : Musique et Dopamine 2nd World Congress on Controversies in Neurology Athènes

20/11/08 Conférence Benoit Kullmann : variations sur la maladie d'Alzheimer I

12/12/08 Conférence Pierre Lemarquis : De Jean-Sébastien Bach à la Télécommande cérébrale CVCI

13/12/08 Conférence Benoit Kullmann : le sens de la douleur ; Apollon et Marsyas

05/02/09 Conférence Jean-Luc Delut : De Jean-Sébastien Bach à la Télécommande cérébrale CVCI

07/02/09 Conférence Pierre Lemarquis : Musique et Alzheimer

18/04/09 Conférence Benoit Kullmann : Inhibition et créativité

12/05/09 Conférence Michel Borg : Actualités de la maladie de Parkinson

12/05/09 Conférence Benoit Kullmann : Peinture et dopamine

12/05/09 Conférence Pierre Lemarquis : Musique et dopamine

13/06/09 Conférence Benoit Kullmann : de la chéloniophilie

20/06/09 Conférence Benoit Kullmann : Paul Richer et l'environnement artistique de Charcot

04/07/09 Concert Francine Guillouët - De Salvador : Schubert

04/07/09 Conférence Jean-Luc Delut : Schubert

08/07/09 Conférence Oury Monchi : Neuroimagerie fonctionnelle des connexions fronto-striatales : Neuroimaging studies in Parkinson¹s disease. Centre Hospitalier Princesse Grace, Monaco 17 H

09/09/09 Conférence Benoit Kullmann : Fiat Lux :  de la musique des sphères aux couleurs de l'arc-en-ciel Dusseldorf

09/09/09 Conférence Pierre Lemarquis : Lux Fiat : Et la lumière fut: "J.S.Bach, du cerveau bien tempéré à la théorie du chaos : cerveau, musique et mathématiques Dusseldorf

19/09/09 Conférence Benoit Kullmann : Magritte et la mémoire

08/10/09 Conférence Benoit Kullmann : l'image, entre virtuel et actuel C.U.M 21 H

26/11/09 Conférence Benoit Kullmann : L'esprit faux : du cerveau des facultés au cerveau des catégories

01/12/09 Conférence Michel Borg : Parkinson et dépression

01/12/09 Conférence Benoit Kullmann : l'art et le prosélytisme de la dépression

03/12/09 Conférence Jean-Luc Delut : Bach III ; rhétorique de la musique

05/12/09 Conférence Philippe Barrès : le What et le Where

05/12/09 Conférence Sandrine Louchart de la Chapelle : mémoires et émotions : « Une nouvelle dimension de la mémoire humaine »

08/12/09 Conférence Benoit Kullmann : douleur et théorie de l'esprit

09/12/09 Conférence Bruno Lussiez : anatomie de la crucifixion (association ARD, invitation du Dr Haiel Alchaar, fondateur)

09/12/09 Conférence Benoit Kullmann : de la poétique à la politique de la douleur (association ARD, invitation du Dr Haiel Alchaar, fondateur)

xx/12/09 Conférence Benoit Kullmann : le cerveau est-il une machine ?

16/01/10 Conférence Benoit Kullmann : le regard et l'image mentale

27/02/10 Conférence Pierre Lemarquis : Sérénade pour un cerveau musicien : plasticité neuronale

27/02/10 Conférence Benoit Kullmann : L'esprit faux : un cerveau en matière plastique ?

06/03/10 Conférence Benoit Kullmann : la construction du cerveau, I : de la Vanité à la Prétention, Ajaccio, Corse

25/03/10
Conférence Benoit Kullmann : les démences de type Alzheimer : actualisation des concepts, actualité thérapeutique

10-17/04/10 Conférence Benoit Kullmann : le concept de maladie neurodégénératives : nouvelles perspectives Montréal

10-17/04/10 Conférence Benoit Kullmann : un neurologue en visite au musée de Montréal

24/04/10 Conférence Pierre Lemarquis : Sérénade pour un cerveau musicien, Nice

24/04/10 Conférence Philippe Barrès : Alzheimer et musique Nice

24/04/10 Conférence Michel Borg , D. Bellevy : maladie de Parkinson, voix et chant Nice

24/04/10 Conférence Jean-Luc Delut  : psychanalyse de la musique Nice

24/04/10 Conférence Dominique Pringuet  : Blues et dépression Nice

24/04/10 Conférence Benoit Kullmann : Les dysprosodies, Nice

5/06/10 Conférence Benoit Kullmann :  (ombres au tableau) I renaissance et seconde mort de l'ombre   II la naissance de la peinture Séville III contours : le regard en action

18/06/10 Conférence Benoit Kullmann : un fantôme dans le Tableau Neurologique Nîmes

29/06/10 Conférence Benoit Kullmann  : les démences de type Alzheimer, Nice

5.07.2010 Conférence Benoit Kullmann : la maladie d'Alzheimer : du mythe à la mystification, Nice

09/09/10 Conférence Pierre Lemarquis : Sérénade pour un cerveau musicien, Mouans Sartoux

11/09/10 Conférence Benoit Kullmann : Le concept de maladie dégénérative (short version) Saint Paul

2.10.2010 Conférence Benoit Kullmann : un cauchemar cognitiviste, Nice

9.11.2010 Conférence Benoit Kullmann : actualité du problème XXX du pseudo-Aristote, Cannes

16.11.2010 Conférence Benoit Kullmann : le concept de maladie neuro-dégénérative (version longue), Nice

9.12.2010 Conférence Benoit Kullmann : l'attention, au delà du symptôme, Paris


13.01.2011 Conférence Benoit Kullmann :
Les complications neurologiques du diabète Nice

15.01.2011 Conférence Philippe Barrès: Croyance et Savoir  Nice

15.01.2011 Conférence Michel Benoît: Croyance et Suicide  Nice

15.01.2011 Conférence Michel Borg : Vrai et Faux mouvements anormaux chez les personnes célèbres   Nice

15.01.2011 Conférence Dominique Pringuey Croyance et Délire  Nice

15.01.2011 Conférence Saïd BensakelCroyances au cinéma : Diables et Démons Nice

15.01.2011 Conférence Benoit Kullmann :
L'incrédulité Nice

28.01.2011 Conférence Philippe Barrès : Troubles précoces du Langage et de la communication Marseille

28.01.2011 Conférence Pierre Bonhomme : Que reste-t-il du syndrome psycho-organique de Bleuler ? Marseille

29.01.2011 Conférence Benoit Kullmann : Préhistoire de la démence Marseille

.2011 Conférence Benoit Kullmann : Hommes au bord de la crise de nerf facial Nice

17.II.2011 Conférence Benoit Kullmann : Le concept de maladie dégénérative (very short version) Nice

19.II.2011 Conférence Pierre Lemarquis : aimer Jeff Koons est-il un signe de Maladie d’Alzheimer ?  La Celle


Conférence Le cerveau des Jésuites revisité I et II Fascination et Sidération  La Celle le 19.II.2011

Conférence Le concept de maladie dégénérative (long version) Monaco le 23.III.2011

Conférence Sexe, Grogs and Bacchanal's Bordeaux le 26.III.2011

Conférence Synesthésies Nice le 5.IV.2011

Conférence Le concept de maladie dégénérative (very short version) Nice le 14.IV.2011 Nice

Conférence Crise, lorsque les corps, la nature et les sociétés se répondent  Nice le 15.IV.2011 Nice

Conférence La part du rêve  le 7.V.2011 Nice

Conférence Jean-Martin Charcot and Paul Richer: Building a
bridge between neurology and art. Copenhague le 14.V.2011

Conférence La neurothéologie : comment les neurosciences ont-elles accommodé la  théologie  le 21.V.2011

Conférence Le cerveau des philosophes : l'École d'Athènes  le 23.V.2011

Conférence Expressions de la douleur le 22.VI.2011 Nice

Conférence Renoir et la polyarthrite le 25.VI.2011 Cagnes sur mer

Conférence Tchaïkowsky : variations sur le thème de l'âme slave  le 10.VIII.2011 Santa Reparata, Corse

Conférence Approche phénoménologique et anthropologique de la fibromyalgie  le 18.IX.2011 Nice

Conférence Jean-Martin Charcot and Paul Richer: Building a
bridge between neurology and art. Budapest le 24.IX.2011


Conférence Peindre l'altération de la familiarité le 1.X.2011 Monaco (podcast youtube)

Conférence Vingt neuf ans après  le 1.X.2011 Mougins

Conférence consignes d'approche de la méthode phénoménologique  le 6.X.2011 Nice

Conférence Des passions aux émotions  le 7.X.2011 Bordeaux

Conférence L'hystérie, fin XIXe siècle  le 8.X.2011 Cannes

Conférence Lost in Temptations (À la recherche des Tentations perdues de Saint Antoine) Amsterdam, le 22.X.2011

Communication Contribution de Raphaël à l'iconographie épileptologique le 12.XI.2011 Bordeaux

Conférence La douleur sur le champ de bataille (Charles Bell, de la douleur au douloureux) 17.XI.2011 Congrès Franco-Maghrébin Nice

Conférence Magritte, un peintre neurologique
18.XI.2011 San Remo

Conférence Des passions aux émotions : le point de vue du peintre et celui du musicien 19.XI.2011 San Remo

Conférence Fibromyalgie le 25.XI.2011 Nice

Conférence Fatigue (la naturalisation de la fatigue) le 3.XII.2011 Strasbourg

Conférence Narcisse, Echo et le mythe des neurones miroirs le 16.XII.2011 Nice Mamac     Cercle Castellion

Conférence Neurosciences et liberté le 13.I.2012 Café Philo La Colle sur Loup

Conférence Le souffroir le 26.I.2012 Nice D.U. Phénoménologie

Conférence Conscience et hallucination (Les hallucinations dans la maladie d'Alzheimer) le 27.I.2012 Congrès du G.R.A.L Marseille

Conférence la Volonté, une faculté sans domicile fixe le 4.II.2012 Nice XIVe Journée Neuro-Psychiatrique


Conférence L'arc-en-ciel nationaliste Abbaye de la Celle le 18.II.2012

Conférence La douleur et la mémoire Nice le 23.II.2012 Association A.R.D.

Conférence Illustration de quelques pathologies neurologiques dans la peinture Majorque le 25.III.2012

Conférence D'une Leçon à l'autre, une théorie de l'imitation fin XIXe Nice le 5.IV.2012 Journées Nationales de Neurologie de Langue Française

Conférence Le rêve Nice le 6.IV.2012 Cannes, Université inter-âges


Conférence Edgar Poe, la philosophie de l'ameublement le 14.IV.2012 Monaco

Conférence Actualité sur les syndromes parkinsoniens 3.V.2012 Nice

Conférence  le 12.V.2012, Les noces arrangées du génie et de la folie Saint-Tropez

Conférence  le 13.V.2012, Enquête sur Edgar Poe : travaux pratique sur les liens du génie et de la folie Saint-Tropez

Conférence  le 22.VI.2012, Le danger Porto Fino

Communication le 6.VII.2012 ambigüité de l'expression faciale ; à propos d'une oeuvre de James Ensor

Conférence le 7.VIII.2012 De la musique des sphères aux couleurs de l'arc-en-ciel Festival Musica Classica, Santa Reparata di Balagna

Conférence le 29.IX.2012 Les disconnections expérimentales Maison du séminaire, Nice

Conférence le 23.X.2012 Art et Parkinson : Beckett, Giacometti, l'immobilité, Nice

Conférence le 15.XI.2012 Le souffroir Société de Phénoménologie Clinique et de Daseinsanalyse de Nice

 
Conférence Better no brain than bad brain

Conférence 
le 1.XII.2012, Magritte et la sémiotique : un peintre neurologique Nice

Conférence le 16.II.2013 Mélomanie de Nietzsche Abbaye de la Celle, Nice

Conférence le vendredi 12 Avril 2013 Les maladies de Nietzsche Journée Nietzsche, Nice 


2011 Conférence Benoit Kullmann : peinture et philosophie : l'École d'Athènes, Nice

2011 Conférence Benoit Kullmann : peinture et philosophie : un rythme à quatre temps : Aristote et Platon, Héraclite et Démocrite, Nice

2011 Conférence Benoit Kullmann : peinture et philosophie : mais que font les stoïciens, Nice

2011 Conférence Benoit Kullmann : le cerveau des philosophes : le cerveau de Descartes

2011 Conférence Benoit Kullmann : le cerveau des philosophes : le cerveau de Kant
notre arc-en-ciel quotidien - Venus et Adonis du Titien



titenadonismet.jpg

Rubens d'après Titien (Tiziano Vecellio) (Italian, Venetian, born ca. 1488, died 1576)
Venus et Adonis Oil on canvas; 42 x 52 1/2 in. (106.7 x 133.4 cm) The Jules Bache Collection, 1949 (49.7.16)
NYC
Metropolitan Museum

adonis-venera-titian2.jpg

ashmolean_venus_adonis.jpg

Titien (Tiziano Vecellio) (Italian, Venetian, born ca. 1488, died 1576)
Venus et Adonis
Ashmolean Museum


venusadonis.jpg

    En une dizaine d’années et dans trois régions non contigües de l’Europe, l’arc en ciel se dégage de la représentation canonique pour gagner une position qui paraît rétrospectivement son lieu naturel : si l’on peut identifier quelques enluminures où l’arc est représenté en tant que tel, illustrant  Barthelemy l’Anglois , Evrard d’Espingue ou , ce sont Il Sodoma et  Pinturrichio qui osent détacher le motif de la mandorle et l’enraciner dans un arrière plan ; puis Grunewald, lui aussi  en décalage radical avec la tradition, et Raphaël, et Dorso Dossi qui après un timide essai dans un contexte encore religieux s’enhardit , chez  puis décidément chez Brueghel, de manière très originale car le tableau représente une saison et n’a aucune connotation biblique évidente ni même suggérée ;  Les paysages de Giogione (la tempête), d’Altdorfer (la bataille d’Alexandre), de Dosso dossi (l’adoration ) commencent l’inventaire des évènements météorologiques qui renforcent la dramaturgie (orages, tempètes, foudre…) sans représentation de l’arc en ciel. Cependant Le Titien à Venise introduit des arcs-en-ciel avec parfois six couleurs, dans Vénus et Adonis ( comparer la composition de Véronèse vue à Seattle et celle du Titien) et dans Diane et Callisto.  La référence à l’encyclopédie de Giorgio Vialla,  publiée à Venise en 1501, qui mentionnait cinq couleurs dont trois variétés de rouge, est probable. Le philosophe Antonio Brucioni met en scène le Titien et l’architecte Serlio, dans une conversation tenue dans la maison du peintre, ayant trait à l’arc en ciel. La discussion reprend l’opposition classique entre les tenant du bicolorisme (symbolisant l’eau et le feu) et la théorie  artistotélicienne. Curieuse discussion imaginaire, en contradiction complète avec les œuvres du Vénitien.

    Tiziano Vecellio, dit le Titien (1488-1576), peint lui-même ou dirige l’éxécution par son atelier du thème extrêmement populaire alors et convoité dans toutes les cours d’Europe, de Venus et Adonis: Myrrha, une des filles du roi de Syrie Theias, est contrainte par Venus de commettre un inceste avec son père. Theias réalisant la situation veut tuer sa fille et la poursuit, mais les Dieux la changent en un myrrh tree. Dix mois plus tard le bark de l’arbre fleurit et s’ouvre, un enfant apparaît, que l’on appelle Adonis .

  La déesse Vénus s’éprend sans espoir du jeune et beau mortel, la scène représentée par Titien montrant Venus suppliant Adonis de rester à ses côtés alors qu’il a manifestement l’intention d’aller chasser. Mal lui en pris puisqu’il fut tué accidentellement par un boar sauvage; des anémones fleurirent sur le sol où son sang s’était répandu, pendant que Vénus blessée par une épine teignait de quelques gouttes de son propre sang des roses blanches en rouge  . Le texte de référence se trouve dans les Métamorphoses d’Ovide (X,665-740).

    Plus d’une trentaine de versions peintes ou gravées sont actuellement identifiées, dont certaines sont des copies tardives, différenciées par quelques détails : l’âge apparent d’Adonis, tantôt juvénile, tantôt plus mûr ; son  vêtement;  la position du carquois pendu dans l’arbre à gauche ; la posture de Cupidon à l’arrière plan, plus ou moins endormi ; deux d’entre elles contiennent un arc-en-ciel, dont la signification est discutable. En revanche les trois chiens des versions sans arc-en-ciel ne sont plus que deux dans les versions avec, qui diffèrent entre elles par la présence d’un arc et d’un carquois dans la version « habillée ». La végétation demeure la même d’un tableau à l’autre.

    La version du Prado, exécutée à l’intention du roi Philippe II d’Espagne en 1554 a fortement influencé Rubens qui en fit une version actuellement visible au Metropolitan Museum of Art (Venus et Adonis, c 1628). Elle a fait l’objet de copies dont l’une est à

    Fils d’un notaire de Cadore, il arrive à Venise à l’âge de 9 ans et commence son apprentissage chez Sébastiano Zuccato ; puis travaille dans l’atelier de Gentile Bellini, mais rebuté par la manière « séche » du maître, il se rapproche de Giovanni Bellini, qu’il trouve plus moderne. En 1508 il est chargé avec Giorgione de décorer à fresques le Fondaco dei Tedeschi ; Titien lui emprunte sa manière de suggérer les formes au lieu de les souligner, mais il ne partage pas avec lui le lyrisme contemplatif et l’indifférence aux réalités terrestres. Il se démarque également dans sa manière d’utiliser l’espace et les couleurs et ses portraits sont empreints d’une forte caractérisation, éloignée du pathétisme de Giorgione. Ce dernier meurt en 1510, Titien est le seul héritier de la leçon du maître . De cette époque datent certaines œuvres dont l’attribution à l’un ou l’autre a fait l’objet de valses hésitations : « Le concert champêtre » (Louvre), « la bohémienne » (Vienne), « Noli me tangere » (Londres) …mais actuellement, les spécialistes s’accordent à peu près pour en donner la paternité à Titien.

    A partir de 1512/13, il semble rechercher une beauté tranquille, emblématique de toute la renaissance : « l’amour sacré, l’amour profane » en étant un des plus fameux exemple.En 1530, sa renommée est internationale : les rois et les aristocrates voient dans son art l’expression de ce à quoi ils aspirent ; les Este, les Gonzague, les Della Rovere sont ses commanditaires. Il rencontre Charles Quint à Bologne, qui l’invitera à la cour d’Augsbourg entre 1548 et 1550 ; les portraits éxécutés repondent aux exigences de faste et de majesté de ses clients. Après 1550 son génie créateur n’est pas éteint : il s’attelle à des travaux à Venise, Ancone, tout en honorant une commande de Philippe II d’Espagne dont la première version de « Vénus et Adonis » (1553/54, Prado) :


 Les représentations de la nature ou des villes que l’on observe à l’arrière–plan des œuvres de la Renaissance, portraits, illustrations de scènes pieuses, vies de Saint, ne sont pas soumises à la nécessité de ressembler à telle ou telle véridique ville, ou réel coin de campagne, ou montagne connue: les représentations sont imaginaires, ce sont des décors, Jérusalem ou Rome révées d’Altdorfer ou de Van Heemskerk ; parfois le spectateur pourra trouver que telle ville ou telle campagne réelle ressemble à l’arrière plan d’un tableau, mais non l’inverse.

    La représentation du paysage en soi, indépendamment des portraits, des scènes historiques ou religieuses est une évolution laborieuse, à laquelle concourent la miniaturisation du paysage, tableau dans le tableau que permet l’invention de la veduta chez les peintres flamands et italiens, laquelle veduta envahira l’espace du tableau au point de l’occuper tout entier (illustrer par une série) ; l’acclimatation des plantes et des espèces animales venus du nouveau monde dans des jardins botaniques et des ménageries, comme l’arrangement de la nature dans le dessin de jardins à la Française, à l’Anglaise, suscitent leur représentation picturale qui rend compte du résultat de ces constructions et de ces accumulations. On représente un jardin dans le même esprit qu’on représente une maison, un palais, bien réels et témoignant à la fois de la fortune du bourgeois ou du prince qui la possèdent et du paysagiste qui en a conçu le plan. Il peut alors devenir un motif de tableau au même titre que la scène dont il est le décor, voire s’affirmer en soi comme thème premier. Un exemple particulier est l’évolution de la représentation du cycle des saisons : mythologique, les saisons sont incarnées (cf Botticelli), puis l’action humaine caractérisant la période de l’année est retenue (Brueghel), puis la représentation des modifications des arbres, du ciel, de la lumière suffisent.

    Des querelles persistent, lorsqu’il faut dater l’apparition du paysage en tant que genre dans l’histoire de la peinture : doit-on en attribuer la paternité à un peintre allemand, Joachim Patinir (1475-1524) surnommé "der gute Landschaftsmaler" (le bon peintre de paysages), ou attendre que le mot « pittoresco » n’apparaisse pour la première fois sous la plume du peintre Salvator Rosa en 1662 dans une lettre qu’il adresse à G.B. Ricciardi ?

Date de création : 03/07/2008 : 23:50
Dernière modification : 06/10/2008 : 23:09
Catégorie : notre arc-en-ciel quotidien
Page lue 3550 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Arcs-en-ciel


Cliquer pour agrandir

Colonne Démocrite
democritemoreelsepetit.jpg
Recherche




Webmaster - Infos
Encore plus d'articles

Fermer Tandem on the Rocks

Fermer Le congrès de l'île de Reil

Fermer J.O : l'espace Winston Churchill

Fermer Grand concours d'architecture

Fermer notre arc-en-ciel quotidien

Fermer Musées du monde

Fermer Madones

Fermer Musée du monstre

Fermer Drôle de Musée

Fermer Les citrons de Mademoiselle µµ

Fermer Jeu collectif

Fermer Solution du Jeu collectif

Fermer Romulus et Rebus

Fermer Grand Jeu : un tableau dans le tableau

Fermer Solution du Grand Jeu : un tableau dans le tableau

Fermer Petit Jeu : echos

Fermer Solutions du Petit Jeu : echos

Fermer Le kiosque à musique

Fermer Culture pour tous

Fermer À la Vache folle et au Mouton qui tremble

Fermer ARE U DEAD

Fermer Esprit Faux

Fermer Voyage Aux Amériques

Fermer Voyage en Sinistrosie

Fermer Dossiers de presse

Fermer Le ciment du couple

Fermer Voeux

Traducteur Google
    
    
    
    
    
Échanges neuro-psychiatriques
Les conférences neuro-psy : introduction et programme

la XIe Journée : Croyance


Philippe Barrès : Croyance et savoir 15.I.2011

Michel Benoît : Croyances et suicide 15.I.2011

Dominique Pringuey : Croyances et délire 15.I.2011

Michel Borg : Egon Schiele (pdf) 15.I.2011

Saïd Bensakel : Diables et démons au cinéma 15.I.2011

Benoît Kullmann : Incrédulité 15.I.2011

la XIIe Journée : le Rêve 7.V.2011

Dominique Pringuey : Phénoménologie du rêve 7.5.2011

Faredj Cherik : Clinique du rêve
7.5.2011

Sandrine Louchard de la Chapelle :
7.5.2011

Patrick Amoyel : le rêve et la psychanalyse
7.5.2011

Conférence La part du rêve  le 7.V.2011 Nice

la XIIIe Journée : la pensée magique 8.X.2011

P.Martin Paris VI : L’effet placebo et nocebo du point de vue du pharmacologue

Michel Borg :
Vertus des plantes et maladie de Parkinson

Michel Benoît :
Effet placebo et traitement de la dépression

J.P. Cibiera :
Effet analgésique de l’Hypnose

Henri Daran :  
Pensée Magique ou histoire du réel ? Crises de la présence et pluralité des mondes

Patrick Amoyel :  Pensée Magique et Suggestion


la XIVe Journée : Neuropsychiatrie de la Volonté 4.II.2012

Benoît Kullmann : La Volonté : une faculté sans domicile fixe ? À propos de la décomposition de la Volonté. 

Philippe Barrès :
Troubles de la motivation : la ronde des concepts

Sandrine Louchart de la Chapelle :
Névrose obsessionnelle : une maladie de la Volonté

Bruno Giordana :
Le surhomme et les excès de la volonté maniaque : Fredéric Nietzsche et les antinomies existentielles

Patrick Amoyel :  la volonté, Spinoza, Freud, Lacan, le Vide et le Yin du rein chinois 

Éditions BKNeuroland
Éditions BKNeuroland



Le rivage des Sites
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
25 Abonnés
^ Haut ^