Arcs-en-ciel


Cliquer pour agrandir

Colonne Héraclite
heraclitemoreelsepetit.jpg
Articles

Fermer Paul Richer, parrain virtuel de Neuroland-Art

Fermer Rhétorique du caméléon

Fermer Chroniques de l'arc-en-ciel

Fermer Chroniques de l'arc-en-ciel : V-Junon et Argus

Fermer Chroniques de l'arc-en-ciel : VI-la femme à la balance

Fermer Chroniques de l'arc-en-ciel -VIII De Newton à Goethe

Fermer Chroniques de l'arc-en-ciel : X-Synesthésies

Fermer Conférences

Fermer Conférences Neuropsy

Fermer Conférences de Montréal

Fermer Recensions

Fermer Projet MNM

Fermer Histoire de l'albinisme

Fermer Le touit de Schubert

Fermer Les pyrosis d'Emilio Campari

Fermer Le petit Carton Rouge de Pavu Paprika

Fermer Le coup de fourchette de Jean Piffre

Fermer La page musicale de Jean-Luc Delut

Fermer Le Neurone cinéphile de Saïd Bensakel

Fermer Méchant Léon, pilier du Furibar

Fermer Lydia Procusto

Fermer Les aphtères de Vrémon Penau

Fermer Le rayon des invendus

Fermer Jouvence

Fermer Le cerveau des philosophes

Fermer La Rubrique néo-natalogique de Klou de Montsercueil

Fermer Souvenirs d'un disque mou

Fermer Cent ans de Sinistrose

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Calendrier
Demandez le programme !
14/05/08 Conférence Benoit Kullmann : actualités Parkinson 2008 Café des Arts place Yves Klein Nice 06000

29/05/08 Conférence Jean-Luc Delut : la musique du XIXème siècle : Beethoven 4Bd de Cimiez le Majestic NICE 06000

30/05/08 Conférence Pierre Lemarquis : Musique et Alzheimer Hôpital de Cimiez Nice 06000

14/06/08 Conférence Benoit Kullmann : Paramnésie reduplicative ( Magritte et la neurologie)

15/09/08
Conférences Benoit Kullmann : le concept de maladie neurodégénérative ; la paralysie supranucléaire progressive, naissance et démembrement ;  le neurologue, entre dégénérescence cortico-basale et syndrôme cortico-basal : IUGM, Montréal 9H-12h

17/09/08 Conférence Pierre Lemarquis : la cognition motrice à travers l'exemple de Glenn Gould Centre des Sciences de Montreal

22/09/08 Conférences Benoit Kullmann : les démences fronto-temporales ; la chorée de Huntington IUGM, Montréal 9H-12h

23/09/08 Conférences Benoit Kullmann : la démence à corps de Lewy ; les atrophies multi-systémiques ; le neurologue et l'hystérie  IUGM, Montréal 9H-12h

2/10/08 Conférence Benoit Kullmann : la neurologie au féminin

21/10/08 Conférence Jean-Luc Delut : la musique du XIXème siècle : Schubert

25/10/08 Conférence Pierre Lemarquis : Musique et Dopamine 2nd World Congress on Controversies in Neurology Athènes

20/11/08 Conférence Benoit Kullmann : variations sur la maladie d'Alzheimer I

12/12/08 Conférence Pierre Lemarquis : De Jean-Sébastien Bach à la Télécommande cérébrale CVCI

13/12/08 Conférence Benoit Kullmann : le sens de la douleur ; Apollon et Marsyas

05/02/09 Conférence Jean-Luc Delut : De Jean-Sébastien Bach à la Télécommande cérébrale CVCI

07/02/09 Conférence Pierre Lemarquis : Musique et Alzheimer

18/04/09 Conférence Benoit Kullmann : Inhibition et créativité

12/05/09 Conférence Michel Borg : Actualités de la maladie de Parkinson

12/05/09 Conférence Benoit Kullmann : Peinture et dopamine

12/05/09 Conférence Pierre Lemarquis : Musique et dopamine

13/06/09 Conférence Benoit Kullmann : de la chéloniophilie

20/06/09 Conférence Benoit Kullmann : Paul Richer et l'environnement artistique de Charcot

04/07/09 Concert Francine Guillouët - De Salvador : Schubert

04/07/09 Conférence Jean-Luc Delut : Schubert

08/07/09 Conférence Oury Monchi : Neuroimagerie fonctionnelle des connexions fronto-striatales : Neuroimaging studies in Parkinson¹s disease. Centre Hospitalier Princesse Grace, Monaco 17 H

09/09/09 Conférence Benoit Kullmann : Fiat Lux :  de la musique des sphères aux couleurs de l'arc-en-ciel Dusseldorf

09/09/09 Conférence Pierre Lemarquis : Lux Fiat : Et la lumière fut: "J.S.Bach, du cerveau bien tempéré à la théorie du chaos : cerveau, musique et mathématiques Dusseldorf

19/09/09 Conférence Benoit Kullmann : Magritte et la mémoire

08/10/09 Conférence Benoit Kullmann : l'image, entre virtuel et actuel C.U.M 21 H

26/11/09 Conférence Benoit Kullmann : L'esprit faux : du cerveau des facultés au cerveau des catégories

01/12/09 Conférence Michel Borg : Parkinson et dépression

01/12/09 Conférence Benoit Kullmann : l'art et le prosélytisme de la dépression

03/12/09 Conférence Jean-Luc Delut : Bach III ; rhétorique de la musique

05/12/09 Conférence Philippe Barrès : le What et le Where

05/12/09 Conférence Sandrine Louchart de la Chapelle : mémoires et émotions : « Une nouvelle dimension de la mémoire humaine »

08/12/09 Conférence Benoit Kullmann : douleur et théorie de l'esprit

09/12/09 Conférence Bruno Lussiez : anatomie de la crucifixion (association ARD, invitation du Dr Haiel Alchaar, fondateur)

09/12/09 Conférence Benoit Kullmann : de la poétique à la politique de la douleur (association ARD, invitation du Dr Haiel Alchaar, fondateur)

xx/12/09 Conférence Benoit Kullmann : le cerveau est-il une machine ?

16/01/10 Conférence Benoit Kullmann : le regard et l'image mentale

27/02/10 Conférence Pierre Lemarquis : Sérénade pour un cerveau musicien : plasticité neuronale

27/02/10 Conférence Benoit Kullmann : L'esprit faux : un cerveau en matière plastique ?

06/03/10 Conférence Benoit Kullmann : la construction du cerveau, I : de la Vanité à la Prétention, Ajaccio, Corse

25/03/10
Conférence Benoit Kullmann : les démences de type Alzheimer : actualisation des concepts, actualité thérapeutique

10-17/04/10 Conférence Benoit Kullmann : le concept de maladie neurodégénératives : nouvelles perspectives Montréal

10-17/04/10 Conférence Benoit Kullmann : un neurologue en visite au musée de Montréal

24/04/10 Conférence Pierre Lemarquis : Sérénade pour un cerveau musicien, Nice

24/04/10 Conférence Philippe Barrès : Alzheimer et musique Nice

24/04/10 Conférence Michel Borg , D. Bellevy : maladie de Parkinson, voix et chant Nice

24/04/10 Conférence Jean-Luc Delut  : psychanalyse de la musique Nice

24/04/10 Conférence Dominique Pringuet  : Blues et dépression Nice

24/04/10 Conférence Benoit Kullmann : Les dysprosodies, Nice

5/06/10 Conférence Benoit Kullmann :  (ombres au tableau) I renaissance et seconde mort de l'ombre   II la naissance de la peinture Séville III contours : le regard en action

18/06/10 Conférence Benoit Kullmann : un fantôme dans le Tableau Neurologique Nîmes

29/06/10 Conférence Benoit Kullmann  : les démences de type Alzheimer, Nice

5.07.2010 Conférence Benoit Kullmann : la maladie d'Alzheimer : du mythe à la mystification, Nice

09/09/10 Conférence Pierre Lemarquis : Sérénade pour un cerveau musicien, Mouans Sartoux

11/09/10 Conférence Benoit Kullmann : Le concept de maladie dégénérative (short version) Saint Paul

2.10.2010 Conférence Benoit Kullmann : un cauchemar cognitiviste, Nice

9.11.2010 Conférence Benoit Kullmann : actualité du problème XXX du pseudo-Aristote, Cannes

16.11.2010 Conférence Benoit Kullmann : le concept de maladie neuro-dégénérative (version longue), Nice

9.12.2010 Conférence Benoit Kullmann : l'attention, au delà du symptôme, Paris


13.01.2011 Conférence Benoit Kullmann :
Les complications neurologiques du diabète Nice

15.01.2011 Conférence Philippe Barrès: Croyance et Savoir  Nice

15.01.2011 Conférence Michel Benoît: Croyance et Suicide  Nice

15.01.2011 Conférence Michel Borg : Vrai et Faux mouvements anormaux chez les personnes célèbres   Nice

15.01.2011 Conférence Dominique Pringuey Croyance et Délire  Nice

15.01.2011 Conférence Saïd BensakelCroyances au cinéma : Diables et Démons Nice

15.01.2011 Conférence Benoit Kullmann :
L'incrédulité Nice

28.01.2011 Conférence Philippe Barrès : Troubles précoces du Langage et de la communication Marseille

28.01.2011 Conférence Pierre Bonhomme : Que reste-t-il du syndrome psycho-organique de Bleuler ? Marseille

29.01.2011 Conférence Benoit Kullmann : Préhistoire de la démence Marseille

.2011 Conférence Benoit Kullmann : Hommes au bord de la crise de nerf facial Nice

17.II.2011 Conférence Benoit Kullmann : Le concept de maladie dégénérative (very short version) Nice

19.II.2011 Conférence Pierre Lemarquis : aimer Jeff Koons est-il un signe de Maladie d’Alzheimer ?  La Celle


Conférence Le cerveau des Jésuites revisité I et II Fascination et Sidération  La Celle le 19.II.2011

Conférence Le concept de maladie dégénérative (long version) Monaco le 23.III.2011

Conférence Sexe, Grogs and Bacchanal's Bordeaux le 26.III.2011

Conférence Synesthésies Nice le 5.IV.2011

Conférence Le concept de maladie dégénérative (very short version) Nice le 14.IV.2011 Nice

Conférence Crise, lorsque les corps, la nature et les sociétés se répondent  Nice le 15.IV.2011 Nice

Conférence La part du rêve  le 7.V.2011 Nice

Conférence Jean-Martin Charcot and Paul Richer: Building a
bridge between neurology and art. Copenhague le 14.V.2011

Conférence La neurothéologie : comment les neurosciences ont-elles accommodé la  théologie  le 21.V.2011

Conférence Le cerveau des philosophes : l'École d'Athènes  le 23.V.2011

Conférence Expressions de la douleur le 22.VI.2011 Nice

Conférence Renoir et la polyarthrite le 25.VI.2011 Cagnes sur mer

Conférence Tchaïkowsky : variations sur le thème de l'âme slave  le 10.VIII.2011 Santa Reparata, Corse

Conférence Approche phénoménologique et anthropologique de la fibromyalgie  le 18.IX.2011 Nice

Conférence Jean-Martin Charcot and Paul Richer: Building a
bridge between neurology and art. Budapest le 24.IX.2011


Conférence Peindre l'altération de la familiarité le 1.X.2011 Monaco (podcast youtube)

Conférence Vingt neuf ans après  le 1.X.2011 Mougins

Conférence consignes d'approche de la méthode phénoménologique  le 6.X.2011 Nice

Conférence Des passions aux émotions  le 7.X.2011 Bordeaux

Conférence L'hystérie, fin XIXe siècle  le 8.X.2011 Cannes

Conférence Lost in Temptations (À la recherche des Tentations perdues de Saint Antoine) Amsterdam, le 22.X.2011

Communication Contribution de Raphaël à l'iconographie épileptologique le 12.XI.2011 Bordeaux

Conférence La douleur sur le champ de bataille (Charles Bell, de la douleur au douloureux) 17.XI.2011 Congrès Franco-Maghrébin Nice

Conférence Magritte, un peintre neurologique
18.XI.2011 San Remo

Conférence Des passions aux émotions : le point de vue du peintre et celui du musicien 19.XI.2011 San Remo

Conférence Fibromyalgie le 25.XI.2011 Nice

Conférence Fatigue (la naturalisation de la fatigue) le 3.XII.2011 Strasbourg

Conférence Narcisse, Echo et le mythe des neurones miroirs le 16.XII.2011 Nice Mamac     Cercle Castellion

Conférence Neurosciences et liberté le 13.I.2012 Café Philo La Colle sur Loup

Conférence Le souffroir le 26.I.2012 Nice D.U. Phénoménologie

Conférence Conscience et hallucination (Les hallucinations dans la maladie d'Alzheimer) le 27.I.2012 Congrès du G.R.A.L Marseille

Conférence la Volonté, une faculté sans domicile fixe le 4.II.2012 Nice XIVe Journée Neuro-Psychiatrique


Conférence L'arc-en-ciel nationaliste Abbaye de la Celle le 18.II.2012

Conférence La douleur et la mémoire Nice le 23.II.2012 Association A.R.D.

Conférence Illustration de quelques pathologies neurologiques dans la peinture Majorque le 25.III.2012

Conférence D'une Leçon à l'autre, une théorie de l'imitation fin XIXe Nice le 5.IV.2012 Journées Nationales de Neurologie de Langue Française

Conférence Le rêve Nice le 6.IV.2012 Cannes, Université inter-âges


Conférence Edgar Poe, la philosophie de l'ameublement le 14.IV.2012 Monaco

Conférence Actualité sur les syndromes parkinsoniens 3.V.2012 Nice

Conférence  le 12.V.2012, Les noces arrangées du génie et de la folie Saint-Tropez

Conférence  le 13.V.2012, Enquête sur Edgar Poe : travaux pratique sur les liens du génie et de la folie Saint-Tropez

Conférence  le 22.VI.2012, Le danger Porto Fino

Communication le 6.VII.2012 ambigüité de l'expression faciale ; à propos d'une oeuvre de James Ensor

Conférence le 7.VIII.2012 De la musique des sphères aux couleurs de l'arc-en-ciel Festival Musica Classica, Santa Reparata di Balagna

Conférence le 29.IX.2012 Les disconnections expérimentales Maison du séminaire, Nice

Conférence le 23.X.2012 Art et Parkinson : Beckett, Giacometti, l'immobilité, Nice

Conférence le 15.XI.2012 Le souffroir Société de Phénoménologie Clinique et de Daseinsanalyse de Nice

 
Conférence Better no brain than bad brain

Conférence 
le 1.XII.2012, Magritte et la sémiotique : un peintre neurologique Nice

Conférence le 16.II.2013 Mélomanie de Nietzsche Abbaye de la Celle, Nice

Conférence le vendredi 12 Avril 2013 Les maladies de Nietzsche Journée Nietzsche, Nice 


2011 Conférence Benoit Kullmann : peinture et philosophie : l'École d'Athènes, Nice

2011 Conférence Benoit Kullmann : peinture et philosophie : un rythme à quatre temps : Aristote et Platon, Héraclite et Démocrite, Nice

2011 Conférence Benoit Kullmann : peinture et philosophie : mais que font les stoïciens, Nice

2011 Conférence Benoit Kullmann : le cerveau des philosophes : le cerveau de Descartes

2011 Conférence Benoit Kullmann : le cerveau des philosophes : le cerveau de Kant
J.O : l'espace Winston Churchill - Antiquité

 L'espace Winston Churchill

(Sports and the Arts)

I - Antiquité

discobole.jpg

mademoiselle µµ : à Rome j'ai mangé une pizza discovolante

Emilio Campari : ..... (sospiri)

grecesoccer.jpg



mosaiquepiazzaarmerina.jpg

    L'oeil éteint d'Emilio Campari confronté au discobole et au premier dribbleur héllène, se mit à briller devant cette mosaïque de Piazza Armerina. Et de faire remarquer que l'on ne pouvait ressentir qu'un mélange de ravissement et de perplexité, ne sachant qu'admirer le plus, des mini-haltères ou du bikini.

    Lorsque nous en eûmes terminé avec les statues et les mosaïques, nanti en ce qui me concerne des informations suffisantes pour poser l'hypothèse que tout était dit ou presque, il fallut décider collégialement de la manière dont nous allions présenter les oeuvres : en suivant l'ordre chronologique, ou par catégorie sportive ... Il nous parut plus commode de suivre le fil des siècles. Je préparai le canevas - vingt chapitres pour deux millénaires. Tandis que j'ouvrais successivement les pages correspondantes afin de vérifier que tout fonctionnait correctement, je vis les yeux d'Emilio et la bouche de mademoiselle µµ s'arrondir dans un même ébahissement. Car rien, absolument rien, ne semblait en mesure d'occuper ne serait-ce qu'un minuscule paragraphe dans l'espace prévu pour les treize premiers siècles.

    On ne peut quand même pas remplir tout ce vide avec des scènes de chasse, des duels et des tournois, fis-je. Et des joutes, ajouta
mademoiselle µµ qui n'en était pas à une tautologie près. Emilio afficha l'un de ses sourires cruels et gourmands, et se hasarda à supposer que les corridas existaient bien avant la Renaissance. Et n'aurions-nous pas oublié un petit peu les gladiateurs ? Il exprima le regret iconographique, que rien ne vînt témoigner de la pratique sportive d'Elisabeth Ière d'Angleterre. Qui se faisait amener toutes les variétés d'animaux alors connues, et leur perçait le coeur d'une longue aiguille, afin de jouir de la diversité de leurs agonies. Car là est un premier problème, qu'appelle-t-on sport exactement ? demanda avec toute l'innocence dont elle est capable - fort peu en réalité - mademoiselle µµ.

    La première occurence officielle date de 1828, très exactement du 1er Mai dans le Journal des haras : « activités physiques à buts non utilitaires obéissant à certaines règles et comprenant souvent une part de compétition ».

    Bon d'accord mais qu'appelle-t-on activités non utilitaires exactement ?
mademoiselle µµ se composa une petite mine ingénue en battant des paupières.

    Je fis semblant d'élaborer laborieusement une réponse que j'avais préparé il y a environ une quarantaine d'années : une activité sans intérêt pour la collectivité, exercée dans le seul but de se faire plaisir, d'autant plus qu'elle est subventionnée et encadrée par des fonctionnaires dûment rétribués pour leur rôle dans l'affirmation et la diffusion des valeurs sportives.

    Fort bien fit mademoiselle
µµ ; elle avait décidé de se donner des airs grand siècle, mais malencontreusement se fendit d'un : quelles sont ces valeurs sportives dont vous nous rebattez les orteils ?

    Me devançant, Emilio répondit d'un trait : l'antithèse heureuse de la devise gravée au fronton de vos édifices républicains. Sans développer il émit une réflexion paradoxale : Je trouve que ruisseler d'endorphines n'est pas une activité non utilitaire. Ses prunelles luisaient comme la peau d'un lutteur enduite de graisse. Je soupçonnais notre ami du pays du giro d'avoir connu autrefois du temps qu'il était sobre quelque expérience où le plaisir est intimement lié à la souffrance. Si j'avais disposé sur le champ d'une électrode je lui aurais volontiers plantée dans le noyau accumbens.

    Mais il poursuivais à mon intention : vous le dîtes vous-même, cette activité en apparence ancrée dans la satisfaction individuelle est en réalité génératrice d'emplois. Et pas seulement de pédomanes recyclés dans l'encadrement et la formation de la jeunesse : celà va bien au-delà, pensez à la construction obligatoire d'un stade et d'une piscine olympique pour chaque commune de trois cents habitants, et à leur maintenance surfacturée sans le moindre risque, justifiant les impôts locaux comme les subventions régionales et nationales ... à toute la chaîne de la fabrication des chaussures de sport, des maillots, des fanions qui permettent au prolétariat de lointains pays de confirmer par leur persistance même les théories économiques du XIXème siècle ... aux inventeurs de boissons energétiques, aux tenanciers de buvettes, aux médecins du sport, cette chinoiserie ; qui eût cru en effet qu'il fallut des docteurs pour surveiller ceux là même qui incarnent la bonne santé ... aux journalistes sportifs sans qui nous ne saurions que penser, à la veille d'un match, et dont les questions judicieuses parviennent à faire avouer aux athlètes, par une sorte de miraculeuse logique, que s'ils marquent des buts, ils gagneront leur match ; et en cas de catastrophe, perte d'une finale ou écrasement d'une centaine de malheureux lors d'un mouvement de foule maladroit, aux psychologues sans l'aide desquels nous ne saurions quoi éprouver...

    Cependant Mademoiselle
µµ était restée accrochée au premier mot de la réponse énigmatique qu'Emilio avait fournie à la question des valeurs sportives : antithèse ?

    Il fallut un bon moment à notre ami pour remonter le cours de sa pensée. Nous sûmes qu'il était parvenu à reconstituer le passé proche à l'expulsion d'un petit gloussement. Le sport est le nécessaire complément de cette incantation que vous apprenez dès votre plus jeune âge - après quatre ans il serait bien trop tard. Examinons les trois termes de votre devise nationale, un par un.

    L'esprit de compétition, la hiérarchie, les classements, sont exactement le contraire de l'égalité rabâchée par vos professeurs
; c'est la juste loi du chacun pour soi ou si l'on est dans une équipe, soit un groupe mené par un leader pour lequel les coéquipiers doivent être prêts à se sacrifier, chacun pour le chef. Le meilleur est adulé, le second conspué puis oublié, à moins qu'il ne soit nanti d'une bonne tête de perdant. Chaque génération produit ainsi un exemplaire d'éternel second - mais pas deux.

    Les athlètes qui se donnent en spectacle sont les esclaves de leurs leaders, de leurs sponsors, de leur public, de leurs endorphines, des stupéfiants avec lesquels il se dopent, de leurs masseurs, de leur famille ... Pour parler de la liberté, il faut l'avoir conquise, ce mot, galvaudé dans votre langue, signifie chez nous le passage de l'état de servitude à celui d'affranchi, il suppose la chute des entraves et l'acquisition de l'indépendance. Un sportif fait l'expérience de la liberté, le jour où il déchire ses contrats. Chez vous, chacun est né libre, et égal, et par conséquent, il n'a plus à conquérir cette autonomie, il n'est plus capable de repérer l'inégalité primordiale, et celles subalternes qui en découlent.

    Pour la fin j'ai gardé la fraternité,
extraordinaire tiers d'apophtegme, lancé par un modèle de tolérance, Maximilien de Robespierre, dans son Discours sur l'organisation des gardes nationales. Que l'on ait pu sans rire conserver cette prétention, dans un pays où la famille est le lieu des pires horreurs, et où l'on dénonce son voisin de palier à la moindre occasion historique, voilà qui ne laisserait pas d'étonner un observateur naïf. En réalité, j'aurais l'occasion de vous le démontrer lorsque nous parlerons football, cette procédure est des plus efficaces, et pour des raisons élémentaires.

    Emilio Campari qui lit par dessus mon épaule me fait remarquer que tout ce que je viens d'écrire est une sorte de making-off, voire pire, une leloucherie. Je lui réponds par le truchement du clavier que les journalistes qui couvrent les jeux olympiques filment les évènements, pendant que d'autres filment ceux qui filment, etc... C'est le côté baroque de notre époque post-moderne commente mademoiselle
µµ.

Marathon

philippides.jpg

Nicolas Luc-Olivier Merson, (1846 -1920), Le Soldat de Marathon
1869
Grand prix de Rome avec la représentation de  Philippidès apportant la nouvelle de la victoire

  Emilio Campari : vous voyez ce soldat de Marathon que nous jugeons ridicule, oeuvre d'un peintre pompier, accumulant les stéréotypes de l'expression éventés depuis alors deux siècles, n'épargnant aucun lieu commun y compris l'enfant brandi par sa mère comme l'avait déjà inventé Poussin et repris David. Ebbene, cette scène grotesque devient raffinée lorsqu'elle nous rappelle que le marathon, cette épreuve sublime, fut d'abord un fait de guerre. Ne faites pas cette tête, Webmestre, en réalité cette toile apporte autant à votre moulin, qui est de fonder l'inanité du sport, qu'au mien, qui est de promouvoir au contraire cette pratique comme le parangon de l'activité humaine. Car sur ce point nous nous rejoignons je crois, n'est-ce-pas ?

mersonmarathonenfant.jpg    poussindeluge.jpg    davidsabine.jpg

  
  J'en étais, suivant sans lutter la prescription d'Emilio, à trouver des mérites à cette oeuvre misérable ; d'un autre côté, je n'ai jamais su distinguer le beau du laid. Et son mauvais sourire me laissa entrevoir ce qu'il connaissait depuis toujours : le jeu est l'activité humaine principale ; le sport est un jeu ; à l'origine du sport il y a un jeu ; un simulacre qui s'appelle la guerre. Et comme s'il se trouvait quelque part tapi dans un coin de ma cervelle, Emilio me chuchota et ne me parlez pas de simulacre. Cette théorie de la domestication de la violence, du sacrifice fondateur de la culture, c'est une idée de grenouille de bénitier. 

Date de création : 01/08/2008 : 16:55
Dernière modification : 29/11/2008 : 10:19
Catégorie : J.O : l'espace Winston Churchill
Page lue 2782 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Arcs-en-ciel


Cliquer pour agrandir

Colonne Démocrite
democritemoreelsepetit.jpg
Recherche




Webmaster - Infos
Encore plus d'articles

Fermer Tandem on the Rocks

Fermer Le congrès de l'île de Reil

Fermer J.O : l'espace Winston Churchill

Fermer Grand concours d'architecture

Fermer notre arc-en-ciel quotidien

Fermer Musées du monde

Fermer Madones

Fermer Musée du monstre

Fermer Drôle de Musée

Fermer Les citrons de Mademoiselle µµ

Fermer Jeu collectif

Fermer Solution du Jeu collectif

Fermer Romulus et Rebus

Fermer Grand Jeu : un tableau dans le tableau

Fermer Solution du Grand Jeu : un tableau dans le tableau

Fermer Petit Jeu : echos

Fermer Solutions du Petit Jeu : echos

Fermer Le kiosque à musique

Fermer Culture pour tous

Fermer À la Vache folle et au Mouton qui tremble

Fermer ARE U DEAD

Fermer Esprit Faux

Fermer Voyage Aux Amériques

Fermer Voyage en Sinistrosie

Fermer Dossiers de presse

Fermer Le ciment du couple

Fermer Voeux

Traducteur Google
    
    
    
    
    
Échanges neuro-psychiatriques
Les conférences neuro-psy : introduction et programme

la XIe Journée : Croyance


Philippe Barrès : Croyance et savoir 15.I.2011

Michel Benoît : Croyances et suicide 15.I.2011

Dominique Pringuey : Croyances et délire 15.I.2011

Michel Borg : Egon Schiele (pdf) 15.I.2011

Saïd Bensakel : Diables et démons au cinéma 15.I.2011

Benoît Kullmann : Incrédulité 15.I.2011

la XIIe Journée : le Rêve 7.V.2011

Dominique Pringuey : Phénoménologie du rêve 7.5.2011

Faredj Cherik : Clinique du rêve
7.5.2011

Sandrine Louchard de la Chapelle :
7.5.2011

Patrick Amoyel : le rêve et la psychanalyse
7.5.2011

Conférence La part du rêve  le 7.V.2011 Nice

la XIIIe Journée : la pensée magique 8.X.2011

P.Martin Paris VI : L’effet placebo et nocebo du point de vue du pharmacologue

Michel Borg :
Vertus des plantes et maladie de Parkinson

Michel Benoît :
Effet placebo et traitement de la dépression

J.P. Cibiera :
Effet analgésique de l’Hypnose

Henri Daran :  
Pensée Magique ou histoire du réel ? Crises de la présence et pluralité des mondes

Patrick Amoyel :  Pensée Magique et Suggestion


la XIVe Journée : Neuropsychiatrie de la Volonté 4.II.2012

Benoît Kullmann : La Volonté : une faculté sans domicile fixe ? À propos de la décomposition de la Volonté. 

Philippe Barrès :
Troubles de la motivation : la ronde des concepts

Sandrine Louchart de la Chapelle :
Névrose obsessionnelle : une maladie de la Volonté

Bruno Giordana :
Le surhomme et les excès de la volonté maniaque : Fredéric Nietzsche et les antinomies existentielles

Patrick Amoyel :  la volonté, Spinoza, Freud, Lacan, le Vide et le Yin du rein chinois 

Éditions BKNeuroland
Éditions BKNeuroland



Le rivage des Sites
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
25 Abonnés
^ Haut ^